Ynaqvifr

Une entente sur l'électricité apportera des avantages économiques à la Première Nation de Constance Lake

L’Ontario et la Première Nation de Constance Lake signent une entente

Share    
1860_0__tfmf_kthj3v3wjycqk055qfdg5m55_73acc153-fc4e-4253-b0ba-e2434bcd27f7_0_photoup
 

L'Ontario et la Première Nation de Constance Lake ont signé une entente historique sur l'électricité qui apportera désormais des avantages économiques à la Première Nation.

L'entente entre la Province et la Première Nation de Constance Lake, une partenaire dans la production hydroélectrique Shekak-Nagagami, apportera à long terme des revenus stables fondés sur l'électricité générée par la centrale. Cette centrale de 19 mégawatts (MW) est située sur la rivière Shekak à environ 80 km à l'ouest de Hearst. La Première Nation participe à l'initiative depuis plus de 20 ans mais n'en a encore jamais profité.

Cette entente de collaboration annonce un avenir plus prospère pour la population de la Première Nation de Constance Lake et est le fruit de discussions entre la Première Nation, le ministère de l'Énergie et le ministère des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation. Elle illustre la réalisation des objectifs de l'accord politique de 2015 qui sont de travailler ensemble pour arriver à la réconciliation.    

Cette entente avec la Première Nation de Constance Lake fait partie des nombreuses étapes de l'Ontario sur la voie de la guérison et de la réconciliation avec les peuples autochtones. Elle reflète l'engagement du gouvernement à travailler avec des partenaires autochtones et à créer ainsi un meilleur avenir pour tout le monde dans la province.

Faits en bref

  • L’entente a été négociée à la table de résolution des griefs du ministère de l’Énergie, un forum où les Premières Nations et le ministère de l’Énergie travaillent pour résoudre des griefs précis touchant l’infrastructure énergétique.
  • L’entente rapportera entre un million et 1,2 million de dollars environ cette année à la Première Nation de Constance Lake et augmentera à 70 pour cent de l’indice des prix à la consommation par an à l’avenir.
  • La Première Nation de Constance Lake (disponible en anglais seulement) est affiliée au Matawa Tribal Council et est membre de la Nation Nishnawbe-Aski.
  • La Première Nation de Constance Lake se trouve à 34 kilomètres à l’ouest de Hearst. Environ 800 personnes vivent dans la réserve et 800 autres vivent à l’extérieur.

Citations

« L’entente entre la Première Nation de Constance Lake et l’Ontario établit un précédent. En travaillant en collaboration, processus enraciné dans la confiance et le respect mutuels, nous avons renforcé nos relations avec l’Ontario. Les revenus promis aux termes de l’entente aideront à développer la capacité, renforcer notre culture et améliorer le bien-être pendant des décennies. Nous continuerons de suivre le chemin de la réconciliation avec l’Ontario, en songeant au passé, avec une vision claire d’un avenir meilleur pour la population de la Première Nation de Constance Lake. »

Chef Rick Allen
Première Nation de Constance Lake

 

« L’entente de la Province avec la Première Nation de Constance Lake est un exemple important de mise en œuvre de l’accord politique de 2015 entre les Premières Nations et le gouvernement de l’Ontario. Ensemble, pendant presque deux ans, nous avons participé à un processus ouvert, respectueux et novateur qui produira des avantages à long terme et améliorera la prospérité de la Première Nation de Constance Lake. »

Glenn Thibeault
ministère de l’Énergie

 

« Notre gouvernement a conclu avec la Première Nation de Constance Lake une entente qui aidera la communauté à bénéficier de la production hydroélectrique de la centrale Shekak-Nagagami. Les revenus fiables découlant de cette initiative amélioreront beaucoup les possibilités de développement économique dans la communauté, et illustrent comment les Premières Nations et la Province peuvent collaborer pour trouver des solutions mutuellement profitables. Cette entente fait partie des nombreuses étapes du cheminement de l’Ontario vers la guérison et la réconciliation avec les peuples autochtones. »

David Zimmer
ministre des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation



Share